Véronique Hubert : “Chapitre 7, Le départ”, supplément cd rom.

« La Fagm », réalisation hypermédia, chapitre7, supplément cd-rom au livre d’artiste de Véronique Hubert, Conception réalisation Pierre Braun, coédition Présent composé et Incertain Sens, Rennes 2002
« La Fagm », réalisation hypermédia, chapitre7, supplément cd-rom au livre d’artiste de Véronique Hubert, Conception réalisation Pierre Braun, coédition Présent composé et Incertain Sens, Rennes 2002

 

Véronique Hubert : “Chapitre 7 : Le départ”, Histoire de la FAGM. Hypersensibilité H = grosse fatigue. Supplément CD-ROM au livre d’artiste, édition hypermédia de création et de recherche. Réalisation Pierre Braun. En coédition avec les Éditions Incertain Sens et le Frac Bretagne. 2002
Configuration requise :
PC Pentium ; 64 Mo Ram ; écran millions de couleurs ; 640×480 (14″) minimum ; windows 95 ou ultérieur, lecteur CD 12X
Plug in Quicktime disponible sur le CD.
MAC : Powerpc OS 8.5 jusqu’à OS 10 (Classic uniquement), 64Mo dont 13 pour l’application

Le cd rom, est le dernier chapitre qui referme l’histoire de la Femme Aux Grosses Mains (FAGM). Sa conception et sa fabrication précède de presque 2 ans l’édition de son livre d’artiste qui inclue le cd-rom.

les images et les textes défilant à l’écran ont une qualité spécifique. Le lecteur se trouvera volontairement soumis à un rythme soutenu et hypnotique finissant par échapper à ses capacités de lecture. Les images transformées en flux vidéo ont été volontairement laissées avec une qualité vidéo basse résolution.
Ce projet mixe volontairement avec le logiciel Director Macromédia des images fixes et des textes de basse définition en lien avec le livre d’artiste associé (finalisé après la réalisation du cd-rom). La thématique du livre se prolonge sur le support numérique. Elle aborde la question des troubles mémoriels, de phénomènes de persistance d’une hypersensibilité au niveau physiologique. C’est une fiction de nature inter-médiumnique qui nous est proposé puisqu’il est question de multiples sensations schyzophréniques du corps et où le personnage principal suite à son hospitalisation doit “sentir” son environnement immédiat avec les mains. Le graphisme adopté pour le livre comme le cd-rom renvoie au bricolage et aux maladresses d’un corps qui éprouve nouvellement le monde et se cherche. C’est comme si les choses du monde se mettaient à coller inexplicablement à nos corps : nous pourrions explorer le monde mais tout en étant déjà englué dedans… Les séquences de textes animés sont également présentées sur le support papier. Les typographies Gadget et Chalkboard reprennent le style de la Comics sans sérif (une police conçue en 1995 très vite réputée pour son côté amateur et un peu trop Cartoon…). Deux des trois animations conçues pour l’œuvre ont été porté ensuite sous le logiciel After effect pour être traitées (post production) en compositing puis retraitées au format vidéo, avec un codec de compression permettant une lecture sur support de cd-rom.Le défilement des textes de directions, parfois opposées, force le regard et peut occasionner la nausée. Les effets cinétiques des textes et des images sont quasi hypnotiques.

disponible au éditions Incertain Sens
http://www.incertain-sens.org/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.